Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN)

Le Programme Régional de Restructuration et de Mise à Niveau (PRMN) 


PRESENTATION DU PRMN  

Le Conseil des Ministres de l’UEMOA a adopté le 29 juin 2006 le Programme de Restructuration et de Mise à Niveau de l’industrie des Etats membres (PRMN) qui est une déclinaison de la Politique Industrielle Commune (PIC) dont il tire sa logique et sa cohérence. Ce Programme permet d’enclencher un processus de « rattrapage » et de réduction du gap de compétitivité par rapport aux pays dits plus avancés.  

OBJECTIFS DU PROGRAMME

L’objectif global du PRMN qui comporte un ensemble d’actions visant l’amélioration de l’efficacité de l’entreprise industrielle et des structures d’appui est de contribuer à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté à travers la relance de la production industrielle, la promotion de l’investissement et de l’innovation, la création d’emplois, l’émergence d’industries performantes et solides, l’amélioration de la compétitivité des économies aux niveaux régional et international. De façon spécifique, il s’agira de : w  Renforcer les capacités des entreprises afin de leur permettre de suivre et de maîtriser l’évolution technologique et de s’adapter aux exigences de l’intégration régionale et de la compétition internationale ; w  Permettre l’émergence de services d’appui (centres techniques, bureaux d’études et autres services liés au développement des industries) qui offriront les compétences et les qualifications indispensables aux entreprises. Le PRMN vise par ailleurs à assurer un meilleur partenariat entre les acteurs publics et privés afin de mieux soutenir le processus d’intégration des économies des pays de l’UEMOA.    

DISPOSITIF INSTITUTIONNEL

SCHEMA INSTITUTIONNEL GLOBAL DU PROGRAMME    

Schéma institutionnel

L’architecture institutionnelle du programme fondée sur la nécessaire complémentarité entre le dispositif sous-régional et le dispositif national se présente comme suit :

Au Bénin, le Comité de Pilotage National (CPN) a été créé le 28 février 2008 par un arrêté interministériel N°2008- 0006/MIC/MPDEAP/MEF/DC/SGM/DGI/ DPI/SA. L’arrêté interministériel N° 2008-0029/MIC/MCPDEAP/MEF signé le 28 mai 2008 marque la naissance officielle du Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN) des entreprises et le démarrage de ses activités. Enfin, le décret N° 2009-688 portant approbation des statuts du Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau, signé le 31 décembre 2009, a permis d’enclencher véritablement le processus de renforcement de l’effectif du personnel et de mobilisation des ressources pour la relance des activités du bureau.       

LE PUBLIC CIBLE

Les principaux bénéficiaires du PRMN sont :

⇒ Les entreprises industrielles privées cibles éligibles ;
⇒ Les centres techniques d’appui aux entreprises ;
⇒ Les organisations professionnelles et consulaires du secteur privé ;
⇒ Les institutions financières ;
⇒ Les services concernés des Ministères de l’Industrie, des PME, de l’Economie et des Finances, de l’Agriculture, du Commerce et autres ministères sectoriels ;
⇒ Les institutions universitaires, de recherche & développement, de formation professionnelle et les réseaux d’excellence et d’appui technique, de gestion et de supervision de projets tant au plan national que régional ;
⇒  Les cabinets d’études, de conseil, de suivi-supervision et d’évaluation, les experts ;
⇒  L’UEMOA et les structures régionales.

EXECUTION DU PROGRAMME

Le plan d’exécution du Programme a prévu deux phases :

⇒ Une phase pilote d’une durée initiale de deux ans et qui vise à mettre en place tous les organes d’une part et à restructurer ou à mettre à niveau 15 entreprises agroindustrielles par pays soit 120 entreprises sous-régionales d’autre part. Officiellement lancée en juin 2007 à Ouagadougou (Burkina Faso), la mise en œuvre de la phase pilote confiée à l’ONUDI s’est déroulée avec la contribution des autorités communautaires et nationales. Cette phase a été officiellement clôturée le 31 décembre 2010.

⇒  Une phase de déploiement sur trois ans pour généraliser le Programme à 880 entreprises de tous les secteurs industriels. Le démarrage de cette phase est prévue pour 2012. Le budget total de ce Programme s’élève à environ 202 milliards de F CFA pour une intervention auprès de 1.000 entreprises industrielles dans tous les Etats de l’UEMOA. Chaque Etat s’est par ailleurs engagé à assurer le financement de l’opérationnalisation et du fonctionnement de son Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau.